La fragilité

Prendre en charge la fragilité dans l'amylose cardiaque

Le rôle du cardiologue :
1 :   Repérer et dépister la fragilité
2 :   Orienter vers le gériatre pour une Évaluation Gériatrique Approfondie (EGA) afin d’optimiser la prise en charge
Évaluer et Agir
La prise en charge de la fragilité chez les patients atteint d’amylose cardiaque fait appel à l’évaluation gériatrique approfondie (EGA).
Multidimensionnelle, elle utilise des outils validés permettant d’explorer la multimorbidité et la iatrogénie ainsi qu’un certain nombre de fonctions : cognitives, humeur, autonomie, état nutritionnel, vésico-sphinctériennes, motrices, sensorielles.
Un dépistage pourra cependant être réalisé par le cardiologue pour une prise en charge globale du patient âgé atteint d’amylose cardiaque
Les critères de Fried (voir ci-dessus, 0 critère: non fragile, 1 ou 2 critères : pré fragile, 3 critères ou plus : fragile) ou Le score SEGA – voir ci-dessous (Short Emergency Geriatric Assessment) pourront être utilisés.
Des mesures simples peuvent être entreprises dans l’attente d’une EGA :
    – Encourager au maintien d’une activité physique minimale
    – Diminuer le risque de sarcopénie, et de perte d’autonomie motrice en mettant en place de la rééducation par kinésithérapie motrice si nécessaire
    – Dépister et prendre en charge la dénutrition protéino énergétique
    – Lutter contre la iatrogénie en réévaluant chaque prescription médicamenteuse en fonction des comorbidités
    – Rechercher systématique d’une dysautonomie
    – Orienter le patient devant des troubles des fonctions vésico sphinctériennes
    – Évaluer le patient sur le plan thymique
    – Établir le projet thérapeutique en lien avec l’aidant principal du patient, et évaluer son « fardeau »
    – Mettre en place un plan d’aide au domicile en fonction des besoins en sécurisant la prise des traitements en cas de troubles neuro cognitifs (aides au domicile)
Les aides au domicile font partie des professionnels de santé qui peuvent donner précocement l’alerte devant des signes de décompensation cardiaque pouvant compliquer une Amylose cardiaque.
Orienter
Le médecin traitant reste central dans la coordination de la prise en charge de ces patients, mais si le patient est fragile selon les scores de dépistage, il devra être orienté vers le Gériatre pour une EGA.
Celle-ci est réalisée au sein d’un Hôpital de Jour Gériatrique/Fragilité.
En cas de dégradation, nécessitant une hospitalisation, liée aux facteurs de fragilité ou syndromes gériatriques, le patient pourra être orienté au sein de la filière gériatrique du territoire :
    – En Unité Gériatrique Aiguë (à orientation Cardio Gériatrique si disponible)
    – Ou en Unité de Soins de Suite et de Réadaptation si le patient est stabilisé (à orientation Cardio Gériatrique si disponible)
Les structures en interface avec la filière Gériatrique :
    – Structures médico-sociales : Accueil de jour et EHPAD
    – Structures de coordination de territoire : Espace Autonomie (ex-CLIC), Equipe MAIA
    – Centre Communal d’Action Social (CCAS) pour l’ouverture de droits pour les personnes en perte d’autonomie